Archives du mot-clé : République

2 Commentaires

Cela ne fait que deux ans que François Hollande a pris les rênes de la Vème République. Pourtant sa popularité ne cesse de chuter. Les derniers sondages d’opinion fixent sa cote de popularité (ou d’impopularité) à 17%. Le président le plus impopulaire de la Vème vient donc de battre son propre record. Pour ajouter à la confusion et à la tendance irrémédiable à la chute, voici que le remaniement du gouvernement Valls est à l'ordre du jour. Ces petits arrangements entre amis sont insupportables, il faut que le peuple retrouve sa voix ! ...lire la suite

Discours prononcé à Dijon le 31 juillet 2014 à l'occasion du centenaire de l'assassinat de Jean Jaurès

jaurès1Bonjour à toutes et à tous,

Merci aux organisateurs de ce rassemblement, le PCF 21 et le journal « L'Avenir de Côte d'Or ».

Merci d'être présents nombreux pour célébrer la mémoire du grand Jaurès, lâchement assassiné il y a tout juste 100 ans à Paris, devenant ainsi le premier mort du premier conflit mondial et le premier fusillé pour l'exemple. ...lire la suite

gerard-filocheCamarade, nous nous permettons de t’adresser ce texte, suite à ton passage ce 10 mai à « On n’est pas couché ». Posons les choses clairement, nous avons du mal à voir programmatiquement ce qui nous sépare de toi. Très clairement est dessinée une vision de la société qui a toujours été défendue dans le socialisme historique. Ce n’est pas du Cahuzac ! La lutte des classes et le rapport de force entre salariat et patronat sont deux éléments structurants ta pensée. Naturellement découle l’idée de partager le temps de travail et la richesse. Le constat sur la véritable richesse de la France est partagé entre une aile gauche du PS, une partie d’EELV et le Front de Gauche. Mais diable ! Qu’attendons-nous pour faire émerger cette force de transformation sociale ? Avons-nous le luxe d’attendre, de se regarder en chien de faïence comme nous le faisons depuis plusieurs années ? ...lire la suite

lhumanite_1945_05_08_AUn devoir et une obligation. Ce sont les premiers mots qui viennent en tête lorsque l'on évoque la célébration de la victoire du 8 mai 1945. Cette date doit résonner à nos oreilles comme l’expression de la mémoire vivante. Nous devons nous rappeler de ce moment historique, celui où les forces alliées d'une cinquantaine de pays du globe (groupés autour de l'Union Soviétique, de la France et des anglo-saxons), s'appuyant sur l'héroïque lutte des résistants et partisans, reçurent la capitulation sans conditions de l'Allemagne et de ses alliés européens. Après plus de cinq années sous le joug nazi, voire même douze ans pour la population allemande, l'Europe se voyait enfin libérée de l'extrême-droite au pouvoir. Je devrais plutôt dire « presque » toute l'Europe, l'Espagne et le Portugal vivant toujours sous les régimes « nationaux-catholiques » de Franco et Salazar. Voilà ce dont l'immense majorité des citoyens européens se rappelle aujourd'hui. Mais le 8 mai, ce n'est pas seulement ça. ...lire la suite

Ce 6 mai 2014, François Hollande est passé à l’offensive médiatique. Il (s’) était invité à l’émission de Jean-Jacques Bourdin sur RMC pour clarifier son fameux « retournement ». Cette interview est, à notre sens, essentielle dans la manière dont s’oriente le quinquennat. De nombreuses propositions ont été officialisées. Bourdin n’a pas l’habitude de se laisser faire, néanmoins, force est de constater que la parole présidentielle n’a pas été trop coupée. A ceux qui verraient l’illustration d’une servilité, il faut plutôt y voir un aspect positif. Laisser Hollande finir ses phrases est essentiel pour bien comprendre de quoi il en retourne. ...lire la suite

 

buste-de-robespierreEn ce 6 mai, faites bien attention aux journaux, imprimés ou télévisés, ou aux réseaux sociaux. Vous ne verrez qu'une date anniversaire parsemer vos écrans : les deux ans de présidence de François Hollande et son interview matinale. Pour nous, cette date est toute autre. Nous ne nous occupons pas d'un homme qui sera balayé rapidement par l'histoire. Le 6 mai correspond à la naissance d'un grand républicain et d'un révolutionnaire de premier plan : Maximilien Robespierre. Il y a 256 ans (un savant calcul nous indique donc que cela se déroule en 1758) naissait à Arras celui que l'on surnommera plus tard « l'Incorruptible ». Rassurez vous, cet article ne va pas être une biographie en modèle réduit de Robespierre. Hamel, Mathiez et bien d'autres l'ont fait bien avant et bien mieux que nous ne saurions le faire. Comme pour l'immense figure de Jaurès, il ne s'agit pas de commémorer Robespierre. Il s'agit de le célébrer, certes brièvement, et de s'en inspirer pour nos combats actuels qui, deux siècles et demi après, sont malheureusement encore les mêmes. ...lire la suite

Mardi 8 avril avait lieu la déclaration de politique générale de Manuel Valls, tout fraîchement nommé Premier Ministre. Bien entendu, les citoyens et militants de gauche sincères n'attendaient rien de ce remaniement. Le fait de nommer l'ancien Ministre de l'Intérieur comme chef du gouvernement vaut tous les discours du monde. Pour certains, il acte un virage social-libéral de François Hollande. Pour nous, pas de virage : juste une longue, une très longue ligne droite. Avec un grand mur au bout ! Revenons sur les mots de Manuel...lire la suite

1 Commentaire

cropped-Visuel-site-unitaireCet article est l'appel rédigé par les militants de gauche de la laïcité républicaine pour la marche du 12 avril à Paris. Pour le signer et le diffuser à vos réseaux, c'est ici : Les atteintes à la laïcité républicaine, maintenant ça suffit !

 

Militant-e-s de gauche de la laïcité républicaine, nous défendons la liberté de conscience contre tous les fanatismes et l’égalité de tous les citoyens devant la loi au-delà des choix spirituels et religieux individuels. Nous défendons le service public et l’école laïque contre la marchandisation libérale et le communautarisme ethnique. Et nous estimons que les atteintes à la laïcité, maintenant ça suffit ! ...lire la suite

THE BIG BANG THEORYBien, récapitulons. Les élections municipales ont été quelques peu étonnantes. Même s’il est vrai qu’un pouvoir en place est souvent sanctionné à mi-mandat, il faut avouer que la gifle est sévère. Le Parti Socialiste a subi une défaite immense : 115 villes de plus de 9000 habitants ont été perdues. La Gauche Radicale s’en est à peu près tirée mais des pertes importantes sont à noter. Dans la ceinture rouge, la volonté du Parti Socialiste de se tailler la part du gâteau sur le dos du Front de Gauche a été destructrice. Malgré tout, Claude Bartolone n’est pas arrivé à son objectif de mettre à genoux les communistes comme il aurait tant espéré le réaliser. ...lire la suite

1 Commentaire

Le SarkoLeaks aura eu au moins un mérite. Cela a permis de mettre au grand jour que les antirépublicains les plus farouches de notre temps sont toujours en vie et, pour certains d’entre eux, proches des lieux de pouvoir. Lorsque l’on essaie de caractériser les individus d’extrême-droite de fascistes, nous sommes trainés en justice. ...lire la suite