Nationalisons Dassault !

 

Que d’actualités à traiter ! Les vœux sont placés sous le signe du scandale. Une affaire qui nous occupe au Plaidoyer Républicain, c’est, entre autres, la levée de l’immunité parlementaire du Sénateur UMP Serge Dassault. Voilà un homme qui est soupçonné d’avoir acheté des voix pour ses différentes campagnes électorales et qui semble être entouré de tout ce qui peut se faire en termes d’infréquentables.

Du fait de la masse des soupçons, Serge Dassault ne devrait plus être en mesure d’occuper des fonctions politiques aussi éminentes que Sénateur ou Maire. Avec ce genre d’individus, c’est la République que l’on assassine un peu plus tous les jours. Lorsque l’on voit avec quelle impunité ce magnat de l’industrie militaire opère, c’est à vous dégouter d’aller voter. Il reconnaît par exemple, dans  une interview au JDD, avoir versé 1.2 Million d’Euro « pour avoir la paix au Liban » et 2 millions d'euros « pour des investissements en Algérie ». Tout cela semble légèrement scabreux et il n’est pas étonnant d’avoir quelques doutes sur le caractère pacifiste du bonhomme.

Dan ce cadre-là, il semble largement admissible de demander la levée de l’immunité de Serge Dassault. Il faut être clair, l’homme est plus vers la fin de sa vie que bon nombre d’hommes politiques actuellement. Sergio affiche 88 ans au compteur, l’électeur est en droit de penser que la retraite politique est proche. Néanmoins, je tiens à refaire une proposition que nous avions faite il y a quelques mois dans un article traitant de la corruption en politique. En effet, nous, républicains intransigeants, avons la volonté de punir et de virer du  champ politique les gens qui biaisent avec les règles. En cas de condamnation, de faits avérés de corruption, il serait judicieux que la Justice prenne des sanctions exemplaires. Nous proposons une nouvelle fois de porter les peines d’inéligibilité à 15 ans.  Il n’est plus possible, en tant qu’électeur, citoyen et ardent républicain de supporter ces comportements qui discréditent la République. Il faut en  revenir aux bases en  urgence !

Danton, Dassault : mêmes causes, mêmes conséquences.

Il est nécessaire de faire un petit rappel historique et révolutionnaire sur les liens qui ont été  entretenus entre les magnats de l’armement et la République. L’image de Danton est relativement parlante. Ce sieur défendait des intérêts privés dans l’armement au « service » du pouvoir en place. Maximilien Robespierre était bien conscient que laisser l’approvisionnement des armes entre les mains d’individus défendant des intérêts privés comportait des risques.  Plusieurs lieux de fabrication d’armes, dirigés par l’État ont donc été mis en place. Inévitablement, Danton a très peu goûté l’initiative. J’entends déjà les rabat-joies qui diront que nous ne sommes pas en 1793. Certes. Pour autant, il ne serait pas mal  que l’état français prenne l’initiative de reprendre le contrôle de la Holding Dassault.dassaultavion

Il est quand même inconcevable que l’armement militaire d’un état puisse être régi par des logiques capitalistes de concurrence « libre et non faussée » (sic). La logique pourrait être étendue aux domaines de l’eau, de l’énergie et d’une partie de l’industrie dite « stratégique ». Nationaliser EDF-GDF, Total, Suez et Dassault couterait au bas mot une trentaine de milliards d’euros. Quand on sait que la fraude fiscale coûte chaque année 80 milliards d’euros, que les niches fiscales inutiles (selon la cours des comptes) amputent le budget d’une cinquantaine de milliards et que le service annuel de la dette (pour une majorité illégitime et que nous ne devons pas rembourser) nous coûte encore 55 autres milliards, il faut dire « stop » ! Il va falloir, dans l’intérêt de la République, refaire passer tout un pan de l’économie hors du  système capitaliste et productiviste. Qui plus est, cela créera de l’emploi massivement notamment dans les secteurs de la transition énergétique. Bref, nationalisons et planifions. C’est aussi cela la volonté que nous avons dans le cadre d’une 6ème République sociale et démocratique. Les capitalistes ne font que ça, planifier. Alors pourquoi pas nous ?

Arnaud Guvenatam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Montrez que vous êtes humain *