Municipales : des élections primordiales !

elections-municipales2014Selon le sondage IFOP/JDD 35% des français sont tentés par l’abstention pour les prochaines élections municipales . Ces élections d’habitude prisées risquent pourtant d’égaler le précédent record d’abstention datant de 2008. En France, le taux d’abstention est calculé d’après le nombre d’inscrits sur les listes électorales et le nombre de votants. Les personnes non-inscrites sur les listes électorales ne sont pas comptabilisées (environ à 10 à 13 %  des citoyens selon l’IFOP). Ainsi, potentiellement 45 % des citoyens ne se déplaceront  pas en mars prochain. A défaut de pouvoir emmener chaque citoyen par la main au bureau de vote, il est utile de leur faire  comprendre l’importance des élus municipaux en France.

La France est un pays décentralisé à la lecture de l’article 1 de la Constitution. De ce fait, les collectivités locales, (organe décentralisé de l’État central) disposent de compétences et d’attributions propres. Chacune des 36 681 communes disposent  d’un conseil municipal élu ayant des pouvoirs et des moyens. La vie des collectivités locales est régie par l’article 72 de la Constitution. Cet article énonce un principe fondamental dans la vie de la Vème République : la libre administration des collectivités locales. De ce principe découle toute la vie de nos municipalités. Afin respecter ce principe, les communes doivent disposer d’un budget, voté par son organe délibérant. Ce budget doit être composé au minimum  de 61 % de ressources propres c'est-à-dire de fonds ne provenant pas de dotations ou autres transferts financiers de l’Etat central. L’ensemble du budget d’une commune  sert à financer le programme du Conseil municipal élu ainsi que les dépenses obligatoires prévues par la loi. Les communes à elles seules représentent 56 % des dépenses des collectivités  locales (Régions, Départements et Communes) soit la bagatelle de 115 Milliards d’euros par an. Je ne suis pas partisan de la décentralisation. En effet, je suis attaché à l’idée d’une France Républicaine une et indivisible. Cependant, en 2014 les élections se dérouleront sous la Vème République, il conviendra donc de voter et de gouverner selon les règles mises en place. Depuis, l’acte 1 de la décentralisation mis en place par Mitterrand, les communes disposent d’importantes attributions effectives. Elles disposent en effet, d’une clause de compétence générale.Cette clause permet aux communes d’exercer toutes les compétences

«qui peuvent le mieux être mises en œuvre à leur échelon» article 72 de la Constitution.

Ainsi, lorsque vous votez aux élections municipales, vous élisez des représentants disposant de véritables pouvoirs et des financements nécessaires à la mise en place de projets locaux ambitieux. Ces élections sont donc politiques. Il n’est pas question d’une cour questionnant ses sujets, mais de citoyens proposant un projet politique à d’autres citoyens. Il sera donc primordial de réclamer ou de proposer les services nécessaires au bien commun dans notre République. Bien entendu les besoins ne sont pas les mêmes d’une ville à une autre. Cependant, chaque ville dispose d’un réseau de transport, d’un réseau de distribution d’eau, de ramassages des ordures ménagères... Tout autant de services publics que les citoyens doivent se réapproprier. Ces services sont les premières nécessités de la vie de tous les jours. Chacun à besoin de ces services au quotidien. Ces outils doivent donc être gérés publiquement par les citoyens et plus par les groupes privés délégataires de services publics. La rentabilité ne doit pas interférer dans nos services publics. Il est tant de réclamer des comptes à nos représentants !

carte électoraleD’autre part, il est important de ne pas négliger l’importance républicaine d’une élection. Comme le précise votre carte d’électeur « voter est un droit, c’est aussi un devoir civique ».  La Vème République n’implique les citoyens que lors des élections, il n’y a aucun mécanisme de démocratie locale non verrouillée par les élues locaux. Les élus sont complètement indépendants vis-à-vis de leurs électeurs, le maire est même indépendant vis-à-vis du conseil municipal… Cependant, chacun dispose de la possibilité de modifier la vie quotidienne de ses voisins et autres habitants de sa commune. Un virage Républicain et donc à gauche serait à la fois un véritable signal de défiance vis-à-vis du gouvernement, mais aussi une véritable remise à plat de nos vies quotidiennes. La France comptabilise à elle seule environ 40% des communes de l’Union Européenne. Nous disposons d’un instrument local permettant une politique nouvelle, constructive et ambitieuse. L’implication citoyenne doit donc être de mise en mars prochain. De plus, cette élection sera selon moi une marche vers la 6ème République. Elle permettra d’élire des Hommes et des Femmes construisant au quotidien le bien être commun fondateur de la République. Soyez fiers de vos élus locaux et ne négligez pas leur importance. Ils sont souvent les premiers défenseurs de la liberté, de l’égalité et de la fraternité ; en somme de la République.

Yann Paczynski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Montrez que vous êtes humain *