Les atteintes à la laïcité républicaine, maintenant ça suffit !

cropped-Visuel-site-unitaireCet article est l'appel rédigé par les militants de gauche de la laïcité républicaine pour la marche du 12 avril à Paris. Pour le signer et le diffuser à vos réseaux, c'est ici : Les atteintes à la laïcité républicaine, maintenant ça suffit !

 

Militant-e-s de gauche de la laïcité républicaine, nous défendons la liberté de conscience contre tous les fanatismes et l’égalité de tous les citoyens devant la loi au-delà des choix spirituels et religieux individuels. Nous défendons le service public et l’école laïque contre la marchandisation libérale et le communautarisme ethnique. Et nous estimons que les atteintes à la laïcité, maintenant ça suffit !

Les privilèges des cultes, maintenant ça suffit !

Depuis 1905, année du vote de la loi de séparation des Églises et de l’État, la République française est laïque. Toute la République ? Non ! De nombreuses exceptions territoriales ou législatives sacralisent l’inégalité aux profits de certains cultes.

En Alsace-Moselle, l’existence de cultes reconnus, outre qu’elle est en évidente contradiction avec le principe de l’égalité républicaine devant la loi, coûte 60 millions d’euros par an au contribuable. Les croyants des cultes non reconnus et les non-croyants n’ont pas à financer par leurs impôts les pratiques confessionnelles des autres. Le régime concordataire est un archaïsme qui doit être supprimé !

Et, partout en France, certaines fondations religieuses prétendument « d’utilité publique » bénéficient de financements de l’État.

Ça suffit !

Les menaces contre la liberté de conscience, maintenant ça suffit !

La République française est laïque et assure l’égalité de tous devant la loi. Et pourtant le délit de blasphème continue de sévir en Alsace-Moselle ! La survivance de cette anomalie, issue du maintien du droit pénal allemand en Alsace-Moselle après 1918, a pour conséquence d’étouffer la liberté d’expression dès lors qu’un propos déplaît à une autorité religieuse. Récemment encore, unmetteur en scène a été visé par une plainte pour « blasphème et tentative de blasphème » pour avoir monté une pièce de théâtre à Strasbourg ! Ça suffit !

La communautarisation de l’espace public, maintenant ça suffit !

Il n’est plus acceptable de laisser perdurer les provocations anti-IVG des groupes religieux devant les hôpitaux et les maternités. Les prières collectives, et en plein air, organisées par l’extrême-droite religieuse contre le mariage pour tous et l’égalité des droits n’ont pas non plus leur place dans nos rues. Ça suffit !

Les impostures de la droite et de l’extrême-droite, maintenant ça suffit !

Jean-François Copé et Marine Le Pen aiment à présenter comme des militants de laïcité. Il n’y a pas de plus gros mensonge. En réalité, les élus UMP et FN passent leur temps à plaider en faveur de l’augmentation des financements publics aux écoles privées, voire soutiennent les commandos anti-IVG ou les prières collectives de rue.

Quand l’UMP ou le FN évoquent la laïcité, c’est seulement pour s’opposer à la prétendue « islamisation » de la société française ; en réalité, elle ne fait que reprendre un terme en en modifiant la signification pour exprimer l’obsession anti-immigration de la droite et l’extrême-droite françaises.

Ça suffit !

Et surtout, les reniements du pouvoir Hollande-Valls,maintenant ça suffit !

Pas plus qu’il n’est de gauche, le pouvoir Hollande-Valls n’est en rien républicain et laïque.

Déjà, lors de sa campagne électorale de 2012, le candidat Hollande proposait de constitutionaliser les privilèges des cultes en Alsace-Moselle. Et, comme président, Hollande n’a jamais brillé que pour les blagues vaseuses devant des instances communautaristes, comme devant le CRIF au mois de décembre dernier.

Avec Valls à Matignon, c’est encore pire. Quand Valls était ministre de l’intérieur, donc chargé des cultes, il s’est rendu à plusieurs reprises au Vatican pour assiter à des messes de béatification ou de canonisation, de surcroît de personnalités réactionnaires, mysogines et quasi-racistes.

Ça suffit !

La liberté de conscience doit être assurée sur tout le territoire, sans distinction. La laïcité en France est une réalité pacificatrice et émancipatrice. Face aux attaques de la droite, de l’extrême-droite et du gouvernement contre la laïcité en France, maintenant, ça suffit ! Le 12 avril, marchons pour exprimer un ras le bol de gauche contre les renoncements et les trahisons à l’encontre de la laïcité, et pour qu’elle s’étende dans tous les secteurs de la vie publique !

Une pensée sur “Les atteintes à la laïcité républicaine, maintenant ça suffit !

  1. Marco

    Je constate que dans cet "appel" la laïcité est à géométrie variable.
    Pas un seul mot sur l'islam. Sans doute par peur d'être accusés de "faire le jeu du FN", d'être racistes, néocolonialistes.... ou simplement pour ne pas froisser une partie de l'électorat.

    Pourtant, sans valider les fantasmes de l'extrême-droite, je vois mal comment affirmer que cette religion ne présente pas le même défi qu'en son temps le christianisme.

    Les militants les plus actifs du créationnisme se trouvent chez des protestants américains et des musulmans. Si on parle de prières publiques non autorisées, elles concernent bien plus souvent des musulmans que des catholiques. La part de musulmans fermement opposés au mariage des homos est la même que chez les catholiques pratiquants. Les sondages montrent les mêmes convergences sur le divorce ou le couple hors mariage.

    Et l'islam n'a jamais connu de réformes intégrant l'autonomie totale du pouvoir politique vis à vis du religieux. La laïcité à la française n'est pas dans ses gènes. Ce qu'on appelle faussement "laïcité" dans quelques pays musulmans, c'est l'équivalent de notre ancien concordat.

    Pour finir il y a une dimension "communautaire" bien prégnante dans l'islam que dans le catholicisme actuel. Aux élections beaucoup de musulmans pratiquants ne raisonnent pas en tant que membres du peuple français, mais en tant que membres de la "oumma". Selon le mode "quel est le candidat le moins pire pour l'intérêt des musulmans et de l'islam ?". La grosse erreur du PS c'est d'avoir cru que cet "électorat" était homogène et surtout par essence fidèle à la gauche.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Montrez que vous êtes humain *