Qui nous sommes

2 Commentaires

Commentaire Cardis-Meyer

Communiqué de presse du 22 octobre 2015

C'est une information qui était restée inaperçue depuis plusieurs jours. Le 14 octobre dernier, sur les réseaux sociaux, Mme Marie Ange Cardis-Meyer s'est fendue d'un commentaire pour le moins scandaleux. Réagissant à la "Une" du magazine Valeurs Actuelles consacrée à Christiane Taubira, l'adjointe au maire de Talant (21) a en effet déclaré au sujet de la Garde des Sceaux "Qu'elle reparte déjà dans sa brousse, les lianes l'attendent !".

Ces propos sont indignes d'une citoyenne, qui plus est élue de la République. À l'heure où le repli sur soi, le déferlement de haine et la peur de l'autre envahissent nos vies, il est intolérable de lire de telles choses de la part de quelqu'un dont on attend une déontologie sans failles de part sa fonction. Parce que porter haut l'étendard républicain implique de respecter ses principes, Mme Cardis-Meyer doit dès à présent démissionner. Elle ne peut rester l'une des représentantes de la ville de Talant alors qu'elle tient des propos qui tombent sous le coup de la loi et ne servent qu'à attiser la haine.

L'exigence républicaine d'exemplarité concerne tout le monde, et les élus n'en sont pas exempts. La justice devra trancher et condamnera à n'en pas douter cette personne qui ne mérite en rien de représenter la république et ses habitants.

L'association Plaidoyer Républicain

1 Commentaire

Le projet de loi relatif au renseignement va être présenté aux parlementaires à partir du 13 avril prochain. Envisagé depuis des mois, il est aujourd'hui présenté comme la réponse gouvernementale aux attentats du mois de janvier. Le député PS Jean-Jacques Urvoas, rapporteur du texte, précise pour sa part que ce texte vise à « légaliser les activités de renseignement ». Or, les dispositions contenues dans ce projet du gouvernement résument un état d'esprit qui n'est vraiment pas « Charlie » ou « 11-janvier ». ...lire la suite

Interview de Vincent Gautronneau parue dans le Bien Public du 7 mars 2015.

 Il est à l’origine de la première marche citoyenne du 7 janvier, qui a rassemblé près de 5 000 personnes. Trois jours plus tard, Alexandre Emorine organisait la marche historique du 11 janvier. ...lire la suite

10 Commentaires

L’horreur. Il n’y a pas d’autre mot. L’attaque qui a eu lieu aujourd'hui, mercredi 7 janvier, dans les locaux du journal « Charlie Hebdo » a fait plusieurs victimes au moment où nous rédigeons ces lignes. Attaquer un organe de presse, s’en prendre physiquement à ses salariés, c’est s’attaquer à la liberté d’expression et au pluralisme des médias. C’est remettre en cause ce droit imprescriptible à l’humour et à l’impertinence. Des journalistes, mais également des policiers, sont à dénombrer parmi les victimes. Ce sont donc les représentants de deux droits fondamentaux qui ont été victimes de cet acte terroriste : droit à l’information comme droit à la sécurité des citoyens. Nous apportons tout notre soutien, si modeste soit-il, aux familles des victimes. Et nous rappelons qu’en France, nul crime ne peut rester impuni. A fortiori lorsqu’il concerne les fondements mêmes de la République.

 

Le Plaidoyer Républicain

Sans être dogmatiques, nous sommes fermes sur nos convictions. Le pluriel ici n'est même pas obligatoire, tant la seule idée de République recoupe, pour nous, tous les combats que nous menons au quotidien : laïcité, égalité des droits, politiques sociales et écologiques radicales. Sans prétendre être exhaustifs sur le sujet, ni même apporter par un miracle venu d'on ne sait où la vérité révélée, nous nous employons à mettre la République au cœur de tous nos combats. Plus précisément, à adopter une grille de lecture républicaine – jacobine – des événements politiques et sociaux français, européens et mondiaux. Dans les combats que nous menons, localement à Dijon comme ailleurs, nous nous efforçons donc toujours de lier intérêt général et pensée républicaine. D'ailleurs, l'un peut-il être dissociable de l'autre ?

Faire vivre le débat autour de questions bien souvent pas assez traitées ou même évoquées est l'objectif de notre association.  Nous nous engageons constamment dans la confrontation d'idée pour faire changer concrètement le quotidien autour de nous.

Le Plaidoyer Républicain

Pour nous contacter :

Courriel : plaidoyer.republicain@gmail.com

Facebook

Twitter