Culture

3 Commentaires

racesL’effervescence quotidienne des ’informations médiatiques nous empêchent de prendre le recul nécessaire pour réfléchir à tête reposée. Nous sommes sommés de réagir dans l’instant, de construire une analyse basée sur une connaissance parcellaire de tel ou tel sujet. En ce moment, c’est encore et toujours la polémique sur Nadine Morano qui fait la une de l’actualité. Il me semble que tout a été dit médiatiquement, tout le monde s’est indigné, y compris le Plaidoyer Républicain au travers d’un article précédemment publié. Ici, je vous propose, non pas de reparler de cette polémique en tant que tel, mais de faire un grand retour en arrière. Je vous amène en 1924, année de publication de « L’encyclopédie par l’image : Les races humaines », aux éditions Hachette, et écrite par Ernest Granger. ...lire la suite

MoixYann Moix ne doit plus être considéré seulement comme un écrivain, mais bel et bien comme une personne médiatique ayant un pouvoir certain sur les opinions. Le fait qu’il soit devenu chroniqueur de l’émission « On n’est pas couchés » n’est pas étranger avec cette considération. Le petit Yann va devoir se frotter au gratin de la politique et faire ses armes. Le moins que l’on puisse dire, c’est que son arrogance est inversement proportionnelle à sa qualité de débatteur. ...lire la suite

On en entend des vertes et des pas mûres sur les professeurs des écoles et du secondaire. Pêle-mêle, ce sont les vacances trop nombreuses qui sont dénoncées, ou encore les méthodes pédagogiques qui ne vont pas et que l’on change tous les quatre matins. Bref, l’école va mal, et de l’avis général, les instituteurs et les professeurs seraient les principaux fossoyeurs de la décadence de l’éducation nationale.

prof-vacancesÉvacuons très rapidement la question des vacances. Non, les professeurs ne sont pas des fainéants de fonctionnaires. Bien sûr, les individus tenant ce genre de discours tout fait ne se sont jamais retrouvés devant une classe avec la mission de transmettre la connaissance à tous, ou tout du moins au plus grand nombre. La réponse classique est que les profs ne sont devant leur classe qu’entre 15 et 18 heures par semaine. C’est occulter que les deux-tiers du travail n’est pas ici mentionné. Parce qu’entre les préparations de cours, l’organisation quasi-militaire pour être prêt, les heures de préparation d’évaluations et leurs corrections, c’est tout un pan du métier d’enseignant qui passe sous les radars des gens-qui-ont-des-avis-sur-tout-et-en-toute-circonstance. ...lire la suite

00FA000005774986-photo-touche-pas-a-mon-netLe projet de loi relatif au renseignement va être présenté aux parlementaires à partir du 13 avril prochain. Cette loi arrive, c'est en tout cas ce que nous disent les gouvernants, comme la réponse gouvernementale aux attentats du mois de janvier. Sans toujours préciser, bien entendu, que ce texte était « dans les cartons » depuis plusieurs mois. Le rapporteur de ce texte, le député PS Jean-Jacques Urvoas (l'un des fidèles de Manuel Valls, cela va sans dire), précise pour sa part que ce texte vise à « légaliser les activités de renseignement »… Rendre légale une pratique déjà courante donc. Et ce serait vu comme un progrès ! Commençons déjà par nous poser la question du bien-fondé d'actions illégales de la part des services de renseignement. Si même les tenants de la Loi se mettent à ne pas la respecter, c'est qu'il y a un gros problème. Le Premier Ministre, d'habitude si prompt à disserter sur l'ordre, le respect des lois et de la République, se trouve maintenant dans une position où il en vient à défendre des personnes qui, techniquement, contreviennent aux textes législatifs. Mais cette loi, que contient-elle ? Pourquoi arrive-t-elle à faire l'unanimité contre elle de la part des défenseurs des libertés fondamentales ? Allons faire un tour dans les fils, les micros, les boites noires et autres données de connexion pour apercevoir les énormes problèmes posés. ...lire la suite

Une fois n’est pas coutume, je vais retourner à mes premières amours : la recherche scientifique. Il s’agira ici de faire un commentaire d’article paru en 2014 titré « The social consequences of conspiracism: Exposure to conspiracy theories decreases the intention to engage in politics and to reduce one’s carbon footprint ». Il s’agira d’appréhender les conséquences sociales et politiques des théories du complot. De nombreuses théories sont très développées actuellement et de nombreuses études se sont penchées sur ces cas. La recherche scientifique est très documentée sur le sujet et de nombreuses conclusions ont d’ailleurs été tirées sur le sujet. Nous pouvons par exemple observer une quantité non-négligeable d’effets associés aux croyances complotistes. Des attitudes négatives à l’égard des droits de l’homme et des libertés civiles ainsi que des attitudes racistes ont été montrées (Swami et al. 2012). Une théorie extrêmement répandue suppose que le contrôle des naissances et le SIDA représentent une forme de génocide contre les afro-américains (Bird & Bogart, 2003). La littérature montre par exemple, que l'approbationcomplot de cette théorie chez les afro-américains est associée à des attitudes négatives vis-à-vis des comportements de contraception, ayant des conséquences négatives sur la prévention des maladies et infections sexuellement transmissibles (Bogart & Thorbun, 2006). Nous pourrions étendre cette énumération à l’envi mais le but de cet article n’est pas de constituer un catalogue bibliographique. ...lire la suite

simpsons-2013Je suis comme tout le monde, et chaque individu a des préférences et des passions aussi diverses que variées. Pour ma part, j’ai le goût de la science, et plus particulièrement de la biologie. Je vais parler ici d’un immense thème qui a changé la vision du monde, tel que l’homme se le représentait. Le sujet qui sera évoqué sera celui de la sélection naturelle. Il faut sortir des idées reçues et des poncifs que l’on entend à longueur de journée. Cette partie comprendra des notions et des définitions techniques, mais le principal but sera de les rendre accessibles aux lecteurs sans pour autant trahir les propos. On dit souvent que le savoir est une arme, et que l’acquisition de la connaissance est un acte émancipateur et libérateur. Le problème étant que cette thématique a été longtemps décriée, mal interprétée et utilisée à dessein. Malheureusement, je ne vois pas tellement de prise d’initiative permettant à tout un chacun de se saisir de la question. Communément, il est certain qu’il y a autant de définitions de la sélection naturelle que de personnes ayant un avis dessus. C’est un peu comme lorsque l’on dit qu’il y a 66 millions de sélectionneurs en équipe de France quand on voit le tombereau d’insultes des individus en désaccord avec les choix du sélectionneur. ...lire la suite

Cet article est la version écrite d'un discours prononcé le mercredi 12 février lors d'un concours de plaidoirie organisé par l'Université de Bourgogne. La question posée aux discoureurs était la suivante : « Faut-il s'indigner ? ». Rédigé par Alexandre Emorine et Yann Paczynski, il a été présenté au jury par ce dernier.

«  L'indignation, l'indignation … Ce sentiment si fort, ce moteur de l'Histoire. On nous demande s'il faut ou non s'indigner .. Comme s'il était possible de policer un sentiment ! ...lire la suite

10 Commentaires

BronnerEn préambule, je tiens à souligner que cet article m’a été inspiré par la lecture du livre de Gérald Bronner : la démocratie des crédules. Vous allez encore m’objecter que je fais une fixation sur les complots en tous genres, mais force est de constater qu’un nombre croissant de nos concitoyens tombent dans le piège du complotisme exacerbé. Le livre de Bronner a mis en ordre une pensée que nous pouvons tous avoir sans pour autant l’organiser efficacement contre les tenants des théories dites « alternatives ». ...lire la suite

Une fois n’est pas coutume, je vais parler longuement de la recherche scientifique. Sans prétention aucune, je souhaite que les lecteurs du Plaidoyer Républicain soient sensibilisés à un domaine qui a révolutionné le monde ces deux derniers siècles : la Théorie de l’Évolution. Je pense que chacun a une vague idée de ce dont il s’agit, mais je n’ai pas l’intention de faire un cours magistral. Non, le but de ce long article est que tout un chacun puisse faire les ponts entre la recherche scientifique et la politique en général. En effet, le rôle de la science depuis un certain nombre d’années a été d’agir de telle sorte qu’aucune article_bogdanoffpasserelle avec la politique ne soit rendue possible. Peut-être est-ce le choc du discrédit qu’a eu l’utilisation fallacieuse de la génétique par les soviétiques au travers de Trofim Lissenko ? Dans une certaine mesure c’est une critique des scientifiques que je fais. Trop rares sont ceux qui prennent position. Les plus médiatiques font rire la communauté scientifique, à l’instar des Boris Cyrulnik et autres frères Bogdanoff. ...lire la suite

1 Commentaire

marc_aureleLe livre « Pensées pour moi-même » de Marc-Aurèle est une lecture composée de maximes que je vous conseille. Ces pensées sont à la fois le journal intime de l'empereur et un guide de conduite. ...lire la suite